logo

Chirurgien prothèse hanche / genou

Cabinet des Dr Luc Kerboull & Dr Frédéric Sailhan
Chirurgien orthopédiste - Paris
    • 11 OCT 15

    Resurfaçage dans la prothèse de hanche, une bonne idée?

    Un article paru récemment rapporte les conclusions du 6ème cours international sur le resurfaçage de l’articulation de la hanche qui s’est tenu en Belgique en 2014.

    Nous vous rappelons que le terme de « resurfaçage » de hanche désigne une prothèse de hanche à couple de frottement métal- métal. Dans le « resurfaçage » la tête fémorale est conservée et recouverte d’un implant quasi-sphérique en métal. La cupule en regard implantée dans le bassin est également en métal (photo ci-dessous).

    Resurfaçage de hanche

    Prothèse de resurfaçage de hanche

    Les conclusions de ce congrès sont les suivantes:

    - après un engouement initial, le nombre de « resurfaçages » réalisé à travers le monde décroit nettement depuis quelques années.

    - il est recommandé de ne plus utiliser le « resurfaçage » chez les homme de plus de 65 ans et chez les femmes de plus de 55 ans.

    - il peut encore être utilisé chez certains patients masculins jeunes. Attention le niveau d’activité des patients et la qualité de leur os doit être prise en compte.

    - d’une manière général le « resurfaçage » est déconseillé chez les femmes en particulier si elle souhaite une grossesse plus tard.

    - le « resurfaçage » de hanche est contre-indiqué si la tête fémorale du patient fait moins de 46mm de diamètre, en cas d’insuffisance rénale ou d’allergie aux métaux.

    - enfin, et c’est un point qui nous parait très important, en cas de « resurfaçage », il est nécessaire de suivre régulièrement le patient avec un dosage sanguin (recherchant des résidus de métaux dans le sang), une IRM ou une échographie de la hanche est des tissus voisins à la recherche d’une réaction pseudo-tumorale développée autour de la hanche. Ce sont les débris de métaux (liés au fortement du métal contre le métal) qui sont libérés autour de la prothèse qui provoquent ces réactions inflammatoires et même parfois la destruction des muscles.

    Référence:  Hip Int. 2015 Oct. « Current expert views on metal-on-metal hip resurfacing arthroplasty. Consensus of the 6th advanced Hip resurfacing course, Ghent, Belgium, May 2014″. Van Der StraetenDe Smet.