logo

Chirurgien prothèse hanche / genou

Cabinet des Dr Luc Kerboull & Dr Frédéric Sailhan
Chirurgien orthopédiste - Paris
    • 03 OCT 15

    Prothèse de hanche, voie antérieure mini-invasive

    Une prothèse de hanche peut être faite par une voie « Mini-Invasive ». Au sein de notre groupe nous utilisons pour mettre en place une prothèse de hanche une voie antérieure mini-invasive.

    Ceci signifie que l’on passe entre les muscles antérieurs (en avant de la hanche) pour accéder à l’articulation de la hanche.

    Par cette voie nous préservons donc tous les muscles et tous les tendons permettant le fonctionnement de la hanche.

    La voie est dite « Mini-Invasive » du fait que les muscles et les tendons sont préservés et protégés pendant toute l’intervention. Nous ne sectionnons par ailleurs pas d’autres structure osseuse que la tête fémorale usée.

    En revanche le terme « Mini-Invasif » ne signifie pas que la cicatrice est absente ou invisible ou encore extrêmement courte. Il est indispensable de voir correctement les structures anatomique pour effectuer l’intervention chirurgicale dans de bonnes conditions et implanter la prothèse dans la position idéale. C’est la garantie d’un bon résultat durable.

    Une cicatrice par voie antérieure mini-invasive est habituellement comprise entre 6 et 9 cm (selon la taille et la musculature-corpulence des patients).

    La voie Mini-Invasive permet de récupérer plus rapidement

    La voie Mini-Invasive préserve les muscles

    Le terme Mini-Invasif ne signifie pas « petite cicatrice »