logo

Chirurgien prothèse hanche / genou

Cabinet des Dr Luc Kerboull & Dr Frédéric Sailhan
Chirurgien orthopédiste - Paris
    • 14 OCT 15

    Chirurgie par voie antérieure = moins de luxations

    Après la mise en place d’une prothèse totale de hanche, l’une des complications potentielles est la luxation de la prothèse (elle se « déboite »).

    La chirurgie de la hanche réalisée par une voie antérieure permet de préserver les muscles et les tendons autour de l’articulation de la hanche.

    Ainsi, la mise en place d’une prothèse de hanche par voie antérieure permet de réduire la fréquence des luxations.

    Ce point à été démontré dans une étude récente comparant les taux de luxation des prothèses totales de hanche posées par une voie antérieure et par une voie postérieure (cette voie sectionne une partie des tendons des muscles postérieurs de la hanche).

    Deux groupes ont été comparés: un groupe (groupe antérieur) de 139 patients opérés d’une prothèse de hanche par voie antérieure et un groupe (groupe postérieur) de 177 patients opérés d’une prothèse de hanche par voie postérieure. La même prothèse était implantée chez tous les patients: des implants sans ciment avec un couple de frottement céramique-céramique.

    Résultat: à 5 ans de recul il n’y avait aucune luxation dans le groupe antérieur (0%) et 7 luxations dans le groupe postérieur (4%). Comme attendu, le taux de luxation est significativement plus faible dans le groupe antérieur (p=0.033).

    RéférenceOpen Orthop J. 2015 May. Lower Dislocation Rate Following Total Hip Arthroplasty via Direct Anterior Approach than via Posterior Approach: Five-Year-Average Follow-Up Results. Tsukada , Wakui.

    Ce qu’en pense l’ICHG:

    Nous sommes convaincus de l’intérêt de la voie antérieure dans la réalisation d’une prothèse totale de la hanche.

    Au sein du groupe nous utilisons tous cette voie pour les prothèses de hanche ainsi que pour certaines reprises de prothèse de hanche.