Luxation congénital, dysplasie hanche, opération, chirurgie orthopédique, nos chirurgiens à Paris sont là pour toutes opérations chirurgicales relatives à une chirurgie orthopédique
logo

Chirurgien prothèse hanche / genou

Cabinet des Dr Luc Kerboull & Dr Frédéric Sailhan
Chirurgien orthopédiste - Paris
prothèse de genou

Chirurgie - Orthopédie : Luxation congénitale de la hanche – Dysplasie de la hanche

Qu’est-ce que la luxation congenitale de la hanche?

Comme son nom l’indique il s’agit d’une maladie congénitale c’est-à-dire qu’elle est présente dès la naissance.

Il s’agit d’une anomalie de formation de l’articulation de la hanche. Cette malformation se constitue pendant la vie foetale, dans la ventre de la mère.

Le terme de luxation signifie que la tête du fémur n’est plus située dans son logement dans le bassin mais qu’elle est luxée, littéralement “déboitée”.

Il existe plusieurs types de luxations congénitales de la hanche, selon la position anatomique de la tête fémorale par rapport au bassin et selon le niveau de gravité de l’atteinte. On parle de formes antérieure, intermédiaire ou postérieure.

Dans les formes les plus sevères on parle de luxation “invétérée”: c’est lorsque la tête du femur est totalement luxée (déboitée) en dehors du basin (du cotyle).

Dans les formes les moins sévères la tête du fémur n’est pas totalement luxée. Elle peut être sub-luxée ou en place mais avec un os du bassin mal développé. L’os du bassin (le cotyle) est souvent éculé, insuffisamment développé. On parle de dysplasie du cotyle ou de cotyle dysplasique.  Il ne s’agit pas d’une luxation vraie.

Dans la dysplasie de la hanche tout comme dans la luxation congénitale, la hanche fonctionne dans des conditions mécaniques anormales et délétères.

L’articulation s’use et se détériore prématurément et la mise en place d’une prothèse totale de la hanche au cours d’une chirurgie est souvent nécessaire à terme.

La luxation congénitale de la hanche a par ailleurs des conséquences musculaires, ligamentaires et capsulaires qui doivent être analysées préalablement à une intervention chirurgicale.

De quoi souffre-t-on?

Les symptômes ressentis sont les mêmes que ceux ressentis dans une arthrose banale de la hanche (la coxarthrose).  Les patients souffrent de douleurs dans l’aine, dans la fesse ou le long de la cuisse et parfois dans le genou.

Ils se plaignent également d’une raideur de la hanche, de craquements et d’une boiterie à la marche.

La pathologie peut toucher les deux hanches.

Enfin, dans les luxations congénitales il existe souvent une différence de longueur des membres inférieurs, surtout si la maladie ne touche qu’une seule des deux hanches. Nous prenons en compte ce paramètre lors de la mise en place de la prothèse de hanche pour corriger cette différence de longueur.

Douleurs lombaires, mal de dos ?

La luxation congénitale a souvent un retentissement sur le dos, en particulier sur la colonne lombaire. C’est surtout vrai lorsqu’elle ne touche qu’un seul côté. En effet, dans ces conditions le membre inférieur est plus court du côté de la luxation de hanche et le bassin est oblique, il est incliné du côté de l’atteinte. Cette différence de longueur retentit sur la colonne lombaire.

Les douleurs du dos sont donc à prendre en compte dans cette maladie.

La souplesse et/ou l’enraidissement lombaire doivent être analysés avant d’envisager une intervention.

Quand peut-on envisager une prothèse de hanche ?

Il n’y a pas de règle absolue.

Une prothèse de hanche totale ou non, peut s’envisager lorsque vous souffrez quotidiennement et que les méthodes de traitement non chirurgicales ne sont plus efficaces : lorsque les médicaments (antalgiques et anti-inflammatoires), les infiltrations  et la kinésithérapie ne soulagent plus les douleurs.

Il n’y a pas d’âge limite ou seuil à respecter dans le cadre d’une prothèse de hanche. L’analyse de la situation individuelle de chacun est primordiale : profession, activités de loisirs et sportives, environnement familial etc…

La prothèse de hanche

La mise en place d’une prothèse de hanche dans la dysplasie de hanche et dans la luxation congénitale de la hanche peut nécessiter un geste de reconstruction destiné à réparer les insuffisances anatomiques. Nous avons alors recours à des greffes osseuses sur le bassin.

La mise en place d’une prothèse de hanche dans les dysplasies et les luxations congénitales nécessite un savoir-faire très spécifique. C’est une chirurgie plus difficile que dans l’arthrose banale de la hanche. Cette chirurgie ne se pratique pas dans tous les centres de chirurgie orthopédique.

Une technique spécifique pour aborder la hanche (la trochantérotomie) est le plus souvent nécessaire. Elle donne une belle exposition de l’articulation de la hanche et permet de mettre en place la prothèse de hanche dans les meilleures conditions possibles.

Cette technique a été décrite par le Professeur Marcel KERBOULL et n’est enseignée que dans certains centres orthopédiques spécialisés en France.

Après l’intervention, des consignes spécifiques sont données au patient en fonction du geste opératoire realisé.

La prothèse totale de hanche permet de rétablir une mobilité normale à l’articulation de la hanche, de faire disparaître les douleurs et de redonner une bonne autonomie à la marche et dans les activités de la vie courante. La mise en place de la prothèse totale de la hanche permet également de corriger une différence de longueur des jambes.

Nos chirurgiens orthopédistes là pour discuter tous ces points en détail avec vous avant votre opération.

Prendre rendez-vous

Vous avez une question ? Vous souhaitez prendre un rendez-vous avec notre équipe de chirurgiens orthopédistes pour une chirurgie de la hanche ou du genou ?

Prendre rendez-vous

ICHG

L’Institut de Chirurgie de la Hanche et du Genou est spécialisé dans la chirurgie orthopédique de la hanche et du genou à Paris.

 

  • Vous souhaitez avoir un renseignement ?

    N’hésitez pas à contacter nos chirurgiens orthopédistes spécialistes de la hanche, si vous avez la moindre question et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.